Votre navigateur n'est pas pris en charge

Nous ne prenons plus en charge le navigateur que vous utilisez. Pour continuer à consulter notre site web, veuillez utiliser l'un des navigateurs pris en charge suivants.

Scientists holding a flask in a laboratory environment

Equipements de vide en laboratoires

Voici les 5 questions à se poser et les conseils associés

1 - Dois-je vérifier régulièrement l'huile si j'utilise une pompe lubrifiée ?
Oui, l'huile doit être contrôlée régulièrement, en particulier pour les procédés difficiles, et changée si nécessaire.  Lorsque l'huile prend une couleur ambrée, il est temps de la changer. Si l'huile se détériore trop, votre pompe risque de s’endommager et cela va générer des frais de maintenance.

2 - Les filtres de la pompe à vide sont-ils propres ?
Les filtres doivent être en bon état et exempts de toute obstruction. Une accumulation d'huile ou de poussières dans ces filtres peut provoquer une contre-pression dans votre pompe, ce qui peut avoir un impact sur les performances et la fiabilité.

3 - Est-ce qu’il y a suffisamment d'espace autour de ma pompe à vide et le ventilateur de refroidissement est-il bien dégagé ?
La plupart de nos pompes scientifiques sont refroidies par air, ce qui signifie qu'elles sont équipées de ventilateurs de refroidissement. Si la pompe est placée dans un espace sans ventilation où l'air ne circule pas, cela peut entraîner une surchauffe de votre pompe et endommager les composants. Il faut régulièrement vérifier que le ventilateur fonctionne et vous assurer qu'il est exempt de poussière ; rien de doit l’obstruer.

4 - Est-ce que mon système est bien raccordé ?
Une bonne étanchéité est cruciale pour atteindre les niveaux de vide souhaités. Si le joint à l’admission est défectueux ou mal raccordé, de l’air va pénétrer dans la pompe ; le pompage sera plus difficile et les temps d'arrêts de votre pompe seront augmentés. Cela signifie aussi qu'il y aura plus de maintenances. Les joints de sortie sont tout aussi importants. S'ils ne sont pas correctement étanches, les substances pompées, quelles qu'elles soient, pourront s'évaporer dans l’air. Même si vos pompes fonctionnent avec une application propre, les vapeurs d'huile et les poussières accumulées dans ces joints peuvent être dangereuses pour la santé si vous les respirez.

5 - Ai-je affaire à des vapeurs condensables ?
La condensation des vapeurs dans l'huile de la pompe entraîne une mauvaise lubrification, une usure prématurée des pièces et une perte de performance du vide. Suivez nos recommandations sur la liste de contrôle pour minimiser la condensation. Nos pompes primaires sont conçues pour pomper des vapeurs et leur débit de lest d'air est le plus élevé de toutes les pompes de taille similaire.

Vous souhaitez un conseil personnalisé ? N’hésitez pas à contacter votre interlocuteur ou nous envoyer un message.